Melon Sucrin de Tours

Si un concours de l’apparence la plus originale était organisé, le melon Sucrin de Tours arriverait sûrement en premier. En effet, il déploie sa magnifique robe brodée, évoquant une parure en dentelle cousue main. À l’intérieur, le spectacle continue puisqu’on y découvre une chair d’un rouge inimitable, à la texture épaisse et aux saveurs parfumées.

Originaire de Touraine et peu connu, le melon Sucrin de Tours présente une forme ovoïde, donnant des fruits qui pèsent entre 500g et 1kg. À l’origine, cette variété était cultivée par les paysans tourangeaux, puis était directement livrée sur les marchés de Paris avant que les individus ne deviennent murs.

Par la suite, le melon Sucrin de Tours a subi la concurrence de son cousin charentais, ce dernier remportant quasi exclusivement le choix des consommateurs.

Pourtant, cette variété se cultive facilement, elle est robuste, résiste bien aux maladies et offre une production abondante.

Commencez à semer en godets à partir de mars à l’intérieur. Pour une bonne germination, préférez un endroit où la température se situe autour de 20 degrés. Vous pouvez laisser à l’air libre au moment où les premiers germent apparaissent.

Quand les journées sont plus chaudes vers la mi-mai, repiquez dans votre potager, en espaçant les plants d’au moins 1 mètre. Récoltez vos fruits gorgés de soleil à partir de juillet.

Mets polyvalent, le melon se déguste aussi bien en entrée, en apéritif ou en dessert. Il égayera vos repas l’été entre amis ou en famille.

· Originaire de Touraine

· Magnifique robe dentelée

· Culture facile