Rechercher

Les difficultés liées à la culture de tomate

Dernière mise à jour : 9 janv.

Les difficultés liées à la culture de tomate

Bien que faire pousser une tomate présente quelques difficultés, la majorité des personnes préfèrent détenir leur propre potager pour jouir des bienfaits de ce fruit majestueux. Si vous avez une fois goûté aux saveurs d’une tomate naturelle sortie tout droit d’un jardin, alors vous serez prêt à prendre tous les risques pour profiter de ce fruit légume aux mille vertus. Mais rassurez-vous, vos chances, de réussir votre culture de tomate sont de 9 sur 10. Toutefois, pour y arriver, vous devez connaître les problèmes rencontrés habituellement par les cultivateurs afin de prendre vos précautions.

Les risques de déformation du fruit

Pour savourer les tomates, il importe que son aspect physique demeure attrayant. Cependant, il peut arriver que durant la culture le fruit se déforme et prenne un aspect peu esthétique. Cela s’explique par une température trop basse (10 à 12 °C) pendant la pollinisation des fleurs. De même, une quantité excessive d’azote et d’herbicide peut entraîner ce phénomène connu sous le nom de tête de chat.

Pour y remédier, il est recommandé d’éviter de repiquer vos plants de tomates durant les nuits fraîches. Vous pourrez à l’inverse leur apporter de la chaleur en posant une bâche noire au sol pour restituer la chaleur accumulée au cours de la journée. Pensez également à limiter l’usage de l’azote et des pesticides au cas où vous ne pouvez pas vous en passer.

Les dommages causés par un virus

Généralement, les virus attaquent directement la tomate. Leur présence se manifeste par l’apparition de petite tache noire, des stries étranges ou d’autres sortes d’irrégularités. La plupart des virus se répandent lorsque les plantes de tomates sont en situation de stress souvent causé par une forte chaleur, la sècheresse ou un sol pauvre en minéraux.

Pour pallier ce problème, il vous suffit d’amender le sol avec du compost, des engrais organiques à base de granulés ou de l’engrais liquide pour tomates. De même, vous pouvez pulvériser vos tomates avec des huiles de neem pour en finir complètement avec ces virus.

L’invasion de punaises

En plus d’être présentes partout dans votre jardin, les punaises demeurent extrêmement nocives aux tomates. En effet, elles se nourrissent du jus de tomate et leurs morsures provoquent de petites taches jaunâtres ou plusieurs irrégularités sur les fruits de tomates.

Pour distinguer les attaques de punaise de celles d’un virus, il vous suffit d’ouvrir l’une des tomates en question. Si vous découvrez une zone blanche en dessous ou des taches jaunes, sachez alors qu’il s’agit d’une infestation de punaises.

Les risques de maladies

Sensibles à de très nombreuses maladies, les tomates demandent une grande attention durant la culture. Les principaux facteurs à l’origine de ces maladies se résument très souvent à un amendement insuffisant, un arrosage trop ou pas assez suffisant ou une carence en calcium. À ces différentes causes, s’ajoutent également le manque d’aération entre les plants, une coupure des feuilles trop excessives ou un arrosage des feuilles.

Pour préserver vos tomates de tous les risques de maladies, vous devez donc vous renseigner sur les bonnes manières à suivre afin de garantir la réussite de votre culture. Par ailleurs, il est recommandé de prévoir des tunnels ou des serres pour les plants de semences et ainsi, les prémunir du nouveau virus ToBRFV (Tomato brown rugose fruit virus).

difficultés de la culture de la tomate

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout