Rechercher

Comment bien arroser la tomate au potager ?

Dernière mise à jour : 7 janv.

Comment bien arroser la tomate au potager ?


Cultiver des plants de tomate est une activité qui procure un immense bonheur. Mais une chose est de la cultiver et une autre est de tout mettre en œuvre pour améliorer son rendement. Cela passe sans doute par un arrosage adapté. Nous vous dévoilons dans cet article quelques techniques pour bien arroser la tomate au potager

Pourquoi bien arroser la tomate au potager ?


Parce que la tomate est un légume fruit très jaloux qui aime qu’on lui consacre du temps et des soins adaptés pour son bon développement, vous gagnerez beaucoup en tant qu’horticulteur, à bien connaitre les techniques d’arrosage que nécessitent vos plants.

En effet, la tomate n’aspire qu’à une quantité modérée et régulière d’eau. Cela veut dire qu’il ne doit y avoir ni excès ni pénurie. Même si la culture de la tomate peut se faire soit en pot ou en terre pleine, il faut noter que celle en pot sollicite plus d’arrosage que celle en terre pleine.


Quand doit-on arroser la tomate ?


Il est recommandé que l’arrosage de la tomate soit faite le matin de bonne heure. Certains recommandent par ailleurs de procéder à l’arrosage le soir également. Mais il faut reconnaitre qu’un arrosage le soir comporte quelques risques. En effet, un feuillage mouillé le soir prendra plus de temps à sécher qu’en journée. Du coup, il y aura de forte chance que le mildiou s’installe.


Par ailleurs, il est également conseillé d’opter pour la régularité en ce qui concerne la fréquence des arrosages. Mais à l’apparition des feuillages et des fruits, il serait plus judicieux de baisser la fréquence.


Si par exemple l’arrosage se faisait tous les jours, il faudra donc passer de la fréquence journalière à celle hebdomadaire. Ici encore, cet espacement épargnera à la tomate, l’apparition des mildious et autres maladies.


Les techniques d’arrosage recommandées


Il existe en effet plusieurs techniques d’arrosage : L’arrosoir, l’arrosage automatique et les oyas.


La pomme d’arrosoir


La technique de l’arrosoir est sans doute la méthode la plus simple d’arroser les tomates. Elle vous permet de ne pas mouiller le feuillage. Pour ce faire, vous pourrez être amené à vous séparer des feuilles du bas.

En vous servant d’une pomme, vous allez procéder à l’arrosage du pied du plant tout en veillant également à un arrosage tout autour. C’est ainsi que toutes les racines de la tomate pourront tirer profit des bienfaits de l’eau.


L’arrosage automatique goutte à goutte


L’arrosage goutte à goutte a montré toute son efficacité, en ce qui concerne la culture des tomates. Les systèmes d’arrosage automatique goutte à goutte sont disponibles sous forme de kit. Ils séduisent par leur aspect pratique car il est en effet plus facile de les installer.

En général, on raccorde ces kits sur un robinet ou sur une cuve à eau qu’on place habituellement en hauteur pour augmenter la pression de l’eau.


Les oilas


C’est une technique traditionnelle d’irrigation souterraine qui se révèle également très efficace. Elle consiste à enfouir une jarre poreuse de contenance 5 à 10L d’eau sous terre en l’entourant de plants de tomates. Cela favorise l’aspiration de l’eau directement par la plante.

Il est tout de même important de souligner qu’en début de culture, l’arrosage peut se faire tous les jours avec 1L d’eau par pied de tomate chaque jour mais à l’apparition de feuillage et de fruits, il doit être fait de façon modérée. Cet arrosage peut se faire une fois par semaine.


arroser la tomate

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout